Quelle est la particularité entre un SAS et un SASU ?

Lorsqu’on crée une entreprise, il y a plusieurs étapes à suivre pour la rendre légale. Parmi ces étapes, nous avons le choix entre plusieurs statuts juridiques (EURL, SARL, SAS, SASU, etc…). Cependant, on note une certaine similitude entre le SAS et le SASU. Que faut-il retenir de ces statuts ?

Qu’est-ce que le SAS et le SASU ?

Le SAS (Société par Action Simplifiée) et le SASU (Société par Action Simplifiée Unipersonnel) sont deux formes de statuts très proches et très utilisées par de nombreuses sociétés. Ce sont deux statuts juridiques qui correspondent aux sociétés à capitaux et qui dit « société par capitaux » dit un ou plusieurs actionnaires (là est la différence entre les deux). Le statut SASU et SAS sont régi par des règles (qui sont tous les deux presque identiques) comme les autres formes sociales et si vous voulez en savoir plus vous n’avez qu’à cliquer ici.

Les différences entre le SAS et le SASU ?

Les particularités entre un SAS et un SASU sont nombreuses. Mais la plus connue et la prévisible se situe aux nombres d'actionnaires d’une société. En effet, le régime SAS concerne les entreprises qui ont plus d’un actionnaire. Ce qui est l’inverse palpable du statut SASU qui est quand un lui un statut fait sur mesure pour les entreprises ayant un unique actionnaire. La seconde particularité entre les statuts va de pair avec la première. En fait, dans le SAS les décisions en rapport sont prises en collectivité entre les différents associés. Ce qui n’est pas le cas avec le statut de SASU où il a qu’un seul dirigeant qui prend toutes les décisions car il est le seul et l’unique actionnaire. Pour conclure les statuts de SAS et de SASU sont identiques sur plusieurs points. Cependant, ils sont différents au niveau du nombre d'actionnaires qui est sa principale disparité mais il y en a encore d’autres.